Publié par Laisser un commentaire

La certification LEED c’est aussi une affaire d’aménagement paysager!

La construction et l’aménagement de bâtiments certifiés LEED sont désormais choses courantes. Mais au-delà du prestige que la certification apporte à un projet, les impacts sur l’environnement sont bénéfiques. Mais savez-vous ce qu’est la certification LEED? Cet acronyme vient de: Leadership in Energy and Environmental Design. Il s’agit d’un système d’évaluation basé principalement sur des critères très précis et qui sont acceptés à travers le monde. Le programme est géré par un organisme indépendant, le Conseil du bâtiment durable du Canada, et sert de point de référence international pour le design, la construction et l’opération des bâtiments durables à haute performance. La certification LEED comprend quatre niveaux de certification (certifié, argent, or, et platine) et implique cinq domaines importants de la santé humaine et environnementale soit:

• L’aménagement écologique des sites
• La gestion efficace de l’eau
• L’énergie et l’atmosphère
• Les matériaux et les ressources
• La qualité des environnements intérieurs

On compte actuellement plus de 250 millions de mètres carrés de bâtiment certifié LEED au Canada et plus de 10 000 personnes certifiées LEED PA (PA = Professionnel accrédité).

Les concepts qui sont à la base de la certification suggèrent une méthode durable et moins interventionniste. Ils obligent les promoteurs à concevoir des aménagements avec le moins de matériaux possible, à utiliser des matériaux recyclés lorsque disponible et à maximiser la présence de la nature.

Michael Potvin, PA LEED: Terralpha aménagement environnemental

La conception d’aménagement paysager n’échappe pas à la certification LEED. J’ai travaillé à quelques occasions sur des projets de construction et d’aménagement à teneur environnementale, mais c’est Michael Potvin de la firme Terralpha aménagement environnemental qui m’a récemment fait découvrir l’importance de la place que pouvait occuper l’aménagement paysager dans la certification LEED. Cette jeune firme de professionnels en architecture du paysage a d’ailleurs participé au projet Ma Maison RONA 2010, présentée à TVA afin de s’assurer que les aménagements paysagers pour les résidences construites et aménagées dans le cadre de cette émission télévisée respectent les normes LEED.

Les éléments à considérer en aménagement paysagers pour respecter l’esprit LEED sont surtout des domaines de l’aménagement écologique des sites, la gestion efficace de l’eau ainsi que les matériaux et les ressources.

Pour ce faire, la conception de l’aménagement doit prévoir l’utilisation minimale de matériaux et si possible préconiser l’utilisation de matériaux recyclés (après consommation et post-industriel) ainsi que l’utilisation de matériaux régionaux (matériaux d’extraction et de fabrication régionale). De plus, l’aménagement du site doit viser à réduire les ilots de chaleur c’est-à-dire réduire les surfaces artificielles (non végétale) pavées, asphalte, béton pierre, gravier qui absorbent beaucoup de chaleur lorsqu’ils sont exposés au soleil et qui renvoient ensuite le rayonnement solaire absorbé sous forme de rayonnement infrarouge qui réchauffe à son tour l’air.

L’aménagement doit prévoir une gestion des eaux pluviales (débit et quantité), assurer une gestion efficace de l’eau en préconisant un aménagement paysager nécessitant peu d’eau (xeropaysagisme) et éviter la pollution de l’eau. D’ailleurs, il est préférable d’éviter l’utilisation de chlore dans les piscines puisque lorsque l’eau est vidangée, le chlore se retrouve dans l’environnement. Utiliser plutôt des systèmes alternatifs écologiques pour traiter l’eau de la piscine (exemple : un ioniseur). Il faut aussi diminuer la pollution lumineuse, maintenir le terrain et les écosystèmes le plus intacts possible, assurer le contrôle de l’érosion du sol surtout lors des travaux ainsi que de s’assurer du remplacement de tous les arbres coupés lors de la construction et de l’aménagement du site.

La certification LEED n’est donc pas qu’une affaire de bâtiment, mais c’est en plus une affaire qui peut s’appliquer tant aux aménagements paysagers commerciaux, municipaux, que résidentiel. N’hésitez donc pas à demander conseils à des professionnels certifiés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.