Publié par Laisser un commentaire

Le courrier du coeur de Mme Mina: Lettre de Joëlle

Chère madame Mina,

Je m’appelle Joëlle, j’ai 24 ans, je suis étudiante en médecine. L’été dernier, en vacances en Gaspésie, j’ai fait la connaissance d’un garçon de mon âge, c’est un pêcheur de morue. Il s’appelle Jean, il est beau et gentil et j’avoue que je le trouve vraiment à mon goût. Je ne sais pas trop quoi penser car, de tout l’hiver, il n’a répondu à aucune de mes lettres. En mai, j’ai décidé de lui en envoyer une dernière, mais sans illusion. Dans celle-là, je lui dit que je vais revenir pour les vacances, que j’aimerais le revoir et surtout savoir pourquoi il n’a répondu à aucune de mes lettres.

Et bien, j’ai enfin reçu une réponse, Il dit qu’il s’ennuie de moi, qu’il veut absolument me revoir cet été et que s’il n’a pas répondu à mes lettres, c’est parce qu’il était toujours parti pour suivre les morues qui vont de plus en plus loin sous la banquise à cause du réchauffement de la planète, mais qu’il m’aime toujours autant.

Que dois-je faire madame Mina, il semble sincère, mais s’il part toujours aussi longtemps comment faire ma vie avec lui surtout qu’en plus je ne pourrai pas le suivre car j’ai le mal de mer.

Merci de me conseiller.

Joëlle.

 

Ma chère petite,

Franchement, quel âge avez-vous ? Croyez-vous encore au Père Noël ?

Depuis quand les pêcheurs de morue partent plus de six mois en mer ? Il a bon dos le réchauffement de la planète ! Et Internet, c’est pour les chiens de mer ? Et le téléphone, il n’y en a pas sur les bateaux de pêche ?

Je pense qu’il se moque de vous. Des morues voyageuses, tu parles, les siennes doivent être plus souvent dans les tavernes du  port que sous la banquise !

Reprenez-vous ma chère enfant, il vous niaise, il vous prend pour une innocente.

La seule raison qui le pousse à vous revoir, c’est le sexe, en profitant de votre candeur.

Une femme dans chaque port, voilà la devise de ce malotru.

Et puis réfléchissez un peu, vous qui soignez et lui en Gaspésie qui pêche, ce n’est déjà pas simple à harmoniser, si en plus, il vous prend pour une valise avant même d’être mariés, imaginez un peu la suite.

Ses morues iront de plus en plus loin et vous vous retrouverez toute seule avec une ribambelle d’enfants à torcher. C’est comme ça que vous envisagez votre avenir ?

Non? Alors, secouez-vous un peu. Il y a partout plein de charmants garçons et ceux-là ne pourront pas vous faire le coup de la pêche à la morue. Ha Ha Ha! Hum, excusez-moi.

Envoyez-le se faire cuire un œuf sans remords, surtout qu’ une bonne omelette à la morue c’est délicieux.

Allez en vacances ailleurs, il paraît qu’en Irak il y a de très beaux garçons qui pêchent les perles, au moins les huîtres, elles, ne partiront pas sous la banquise. Pfff…pardon.

Que les bisous de madame Mina vous accompagnent.

P.S. Pour le mal de mer, saviez-vous qu’il existe des pilules très efficaces pour le traiter, mais dîtes-moi, comment vont vos études de médecine ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.