Publié par Laisser un commentaire

Cocktail « Nuit tropicale »

Pour les journées maussades d’un été qui semble mal parti.

À la santé d’El Niño!

 

Pour une nuit chaude et aphrodisiaque, quatre personnes…

Ingrédients

  • 250 ml (1 tasse) d’eau
  • 30 ml (2 c. à soupe) de miel
  • 15 ml (1 c. à soupe) de cacao en poudre
  • 15 ml (1 c. à soupe) de gingembre frais râpé
  • 15 ml (1 c. à soupe) de chocolat noir 72% râpé fin
  • 60 ml (4 c. à soupe) rhum ambré de la Jamaïque
  • 125 ml (1/2 tasse) de crème 35%
  • 15 ml (1 c. à soupe) de miel
  • 1 gousse de vanille, de préférence Bourbon.

Préparation

Ouvrir en deux la gousse de vanille et en extraire les graines noires, les verser dans la crème 35 % avec une cuillerée à soupe de miel,  mélanger et réserver le tout au réfrigérateur.

Dans une casserole mélanger ensemble l’eau, le cacao en poudre tamisée, la gousse de vanille et le gingembre. Porter à ébullition, laisser bouillir 30 secondes, couvrir et laisser infuser 10 minutes.

Filtrer, ajouter le miel, mélanger et réserver au réfrigérateur.

Glacer 4 verres au congélateur, fouetter la crème 35%,  lorsqu’elle devient mousseuse la réserver au réfrigérateur.

Verser une cuillerée à soupe de rhum dans chaque verre, ajouter l’infusion bien froide jusqu’au 3/4 du verre et finir avec la crème mousseuse.

Parsemer de chocolat râpé et servir aussitôt.

À noter : la vanille est chère, après l’infusion, récupérer la gousse, la rincer et la sécher dans un four doux. Insérer ensuite la gousse dans le pot de sucre granulé pour obtenir un excellent sucre vanillé totalement naturel.

Publié par Laisser un commentaire

MENU BBQ: Brochettes d’espadon marinées – Salade tiède – Cocktail Datcha

Brochettes d’espadon marinées

Ingrédients

  • 600 g (1.5 lb) d’espadon
  • 1 courgette
  • 60 ml (4 c. à soupe) d’huile d’olive
  • 30 ml (2 c. à soupe) de vin blanc sec
  • 2 citrons verts (limes)
  • 2 échalotes vertes ciselées
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 5 ml (1 c. à thé) de curry
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • Sel et poivre du moulin

Préparation

Couper le poisson en vingt-quatre cubes.

Préparer la marinade :

Presser les citrons et verser le jus  dans un saladier, ajouter tous les autres ingrédients sauf la courgette et bien mélanger. Ajouter les cubes d’espadon, mélanger et laisser mariner au froid, au moins deux heures.

Couper la courgette en vingt rondelles. Égoutter le poisson et procéder au montage des brochettes.

Intercaler les cubes d’espadon et les rondelles de courgettes, en commençant et en finissant par le poisson.

Préparer le barbecue pour une cuisson directe : tous feux allumés. Déposer les brochettes sur la grille. Cuire environ cinq minutes, retourner, saler et poivrer, cuire encore cinq minutes retourner, saler et poivrer.

Servir arrosé d’un peu de beurre salé fondu et parsemé d’échalote verte ciselée.

 

Salade tiède

4 portions

 

Ingrédients

  • 1 laitue romaine
  • 1 oignon rouge
  • 12 champignons de couche
  • 2 gousses d’ail
  • 15 ml (1 c. à soupe) de persil plat haché
  • 60 ml ( 4 c. à soupe) d’huile d’olive
  • Vinaigre balsamique
  • Fleur de sel et poivre au goût

 

Préparation

Éplucher l’oignon et le couper en fines rondelles, hacher finement l’ail et le persil. Nettoyer et couper en quatre les champignons. Verser les légumes dans un saladier, ajouter l’huile d’olive, l’ail et le persil. Saler et poivrer et bien mélanger.

Laver, égoutter et couper la salade. Réserver dans un saladier assez large.

Huiler légèrement  le wok et le déposer sur la grille bien chaude. Quand le wok est brûlant faire sauter les légumes et remuant continuellement jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés et encore croquants.

Quand les légumes ont légèrement tiédi, les verser sur la salade, arroser de vinaigre balsamique, parsemer de fleur de sel et mélanger le tout délicatement.  Servir aussitôt.

 

Cocktail Datcha

1 personne

 

Méthode

En direct dans un grand verre, mélanger :

  • 1 oz (30 ml) de liqueur de pêche
  • 2 oz (60 ml) de vodka
  • 1 trait  de sirop de fraise
  • 1 oz (30 ml) de jus de citron
  • 3 oz (90 ml) de jus d’orange

Compléter avec deux  glaçons par verre

Décoration :  une fraise congelée au fond du verre, une feuille de menthe fraîche en surface  et une demi-tranche d’orange sur le bord du verre.

Publié par Laisser un commentaire

Du chanteur de pomme au  joueur de flûte

Je suis français, je  vis au Québec depuis 23 ans et, dans  ces moments de plaisir et de farniente estivaux, j’avais  envie de vous expliquer  pourquoi, plutôt qu’aller en France comme la plupart de mes compatriotes exilés, je préfère rester au Québec même pendant les vacances.

 

J’habite un quartier  près du Saint-Laurent.

Dès le  premier regard, j’ai tout de suite compris que je ne pourrais plus jamais vivre loin de ce fleuve.

Chaque matin qu’il pleuve ou qu’il vente, été comme hiver, vous pourrez m’y croiser sur la berge; vieux corbeau noir dégingandé arpentant ce chemin de verdure et d’eau.

J’y entrevois des bateaux depuis longtemps coulés, beaux trois-mâts partant à la conquête de nouvelles terres. J’y perçois des bruits de guerre, des histoires d’amour et des serments gravés dans l’écorce des chênes.

Sur le fleuve on peut admirer le  spectacle permanent des  cargos et des paquebots qui remontent le courant, pressés de déverser sur Montréal touristes et épices du monde entier.

Sur la terre ferme crapahutant comme des marathoniens,  quelques anciens  semblent courir, la mort aux trousses, essayant par ces efforts souvent tardifs de gagner quelques années ou quelques mois supplémentaires d’une vie qu’ils aiment encore; vieux « mon-oncle » transpirants et essoufflés qui tentent d’éliminer ce bedon de bière qui les prépare si bien à la crise cardiaque.

Passent aussi des mamies en goguette qui échangent recettes et tours de mains pour le repas du soir en  égrenant quelques croustillants souvenirs de jeunesse, le tout,  ponctué de rires caquetants.

Il y a également de beaux jeunes gens riches d’une énergie qu’ils trouvent ici à dépenser d’une façon saine et vivifiante, tant pour le corps que pour l’esprit et………..

 

Les jolies demoiselles !

Vieux corbeau… que je vous disais ! Et bien oui, je l’avoue j’aime mon coin de fleuve aussi pour ça ! Des défilés interminables de magnifiques jeunes femmes en tenues « légères » qui viennent alimenter mes fantasmes « esthétiques ».

Assis sur un banc pour un instant de repos, je les regarde passer, marchant , courant,  gracieuses et belles. Ne croyez pas que je sois un « mateur » je suis plutôt un amateur, amateur de beauté, de celle qui fait aimer la vie et garder un peu de jeunesse dans son vieux cœur. Mais quel drame d’avoir, en autres, la vue qui baisse ! Et quand par bonheur l’une d’entre elles me sourit, alors là…

 

De belles rencontres surprenantes

Parfois, on y fait  des rencontres surprenantes, de celles qui font du bien à  l’âme.

Que je vous raconte : l’autre jour en revenant  de ma promenade matinale,  j’entends de la musique au loin. Curieux,  je me dirige à l’oreille vers le lieu présumé du concert et finis par voir un petit attroupement près de la marina.

Je m’approche et aperçois un  petit vélo sur sa béquille et, sur le trottoir bien en évidence,

un casque de cycliste retourné  avec à l’intérieur une casquette de base-ball.

Levant les yeux je découvre un petit garçon d’environ dix ans  qui,  flûte au bec tel un virtuose,  exécute d’une façon surprenante et magnifique un air classique très complexe.

Autour de lui papys et  mamies charmés jettent des pièces dans sa casquette.

Quel spectacle étrange de voir  cet enfant qui, imperturbable malgré la foule, continue sans aucune erreur à nous offrir un peu de son talent comme un professionnel aguerri.

Un enfant artiste qui fait la manche sur le bord du fleuve ! C’est beau, c’est frais, c’est joyeux et rassurant aussi.

Qui a dit que les jeunes ne s’intéressent plus à rien ?

Si un jour vous avez la chance de croiser ce petit joueur de flûte, soyez gentil donnez-lui une  pièce. Il faut encourager les artistes !

 

Pour vous remercier d’avoir suivi jusqu’au bout  ce petit délire estival,  je vous offre ce  cocktail rafraîchissant.

Et bonnes vacances !

 

La recette

 

Parfum de femme

C’est la force et la faiblesse, c’est l’amour et la haine, c’est la douleur et la joie. C’est aussi la mère et la fille, la maîtresse et la femme. C’est le doux et l’acide.

Un cocktail sans alcool qui va vous surprendre. Si vous préférez avec… le gin est tout indiqué, au goût et à la force que l’on désire.

Préparation 

Un trait de sirop (ou de liqueur) de curaçao bleu  – le jus d’une d’orange – le jus d’un 1/2 citron – le jus d’une 1/2 lime – 1once de  jus d’ananas – 3 onces de jus de gingembre frais (peler, trancher et mixer le gingembre frais avec le double de son poids en eau et presser le tout  au travers d’un linge) – quelques gouttes de  vanille naturelle. Bien mélanger  et servir sur de la glace pilée.

Quelques feuilles  de menthe poivrée fraîche et quelques baies de genièvre pour le décor, une paille et voilà. Elle est pas belle la vie!

 

 

 

Publié par Laisser un commentaire

L’herbier gourmand: Cocktail menthe et fruits (recette de cocktail)

menthe4 personnes
Ingrédients

500 ml (2 tasses) de jus d’orange
250 ml (1 tasse) de jus de pomme
250 ml d’infusion de feuille de menthe fraîche
5 ml (1 c. à thé) de poivre noir concassé
250 ml (1 tasse) de thé «Earl grey» ou de thé au jasmin
Le jus de 3 limes
45 ml (3c. à soupe) de sirop d’érable

Préparation
• Faire infuser une heure le poivre dans le jus de pomme légèrement chauffé à 600C/1400F. Puis filtrer.
• Préparer l’infusion de thé : 250 ml (1 tasse) d’eau bouillante et une cuillerée à thé de «Earl grey»
• Préparer l’infusion de menthe : 250 ml (1 tasse) d’eau bouillante et une poignée de feuilles de menthe fraîche.
• Mélanger le jus de lime et le sirop d’érable.
• Mélanger tous les jus ensemble.
• Servir dans des verres givrés au sucre d’érable.

À noter : Pour alcooliser ce cocktail, remplacer l’infusion de menthe par 90 ml (3 on) de crème de menthe verte

Publié par Laisser un commentaire

L’herbier gourmand : Cocktail du patrimoine (recette de cocktail)

dsc_2599Entièrement réalisé avec des plantes du patrimoine de la flore du Québec !

Pour 8 personnes
Infusion

500 ml (2 tasses) d’eau pétillante citronnée (Nestlé)
Une poignée de thé des bois
125 ml (1 tasse) d’eau pour l’infusion de thé
45 ml (3 c. à soupe) de gelée de sapin maison ou du Verger Saint-Nicolas, en vente dans les MétroGP plus, au rayon des produits du terroir,
45 ml (3 c. à soupe) d’eau de rose ou de liqueur de rose sauvage maison
125 ml (1 tasse) de coulis de sureau maison ou de la marque « Les flatteries du Palais) de Saint-Georges de Beauce, en vente dans les MétroGP plus, au rayon des produits du terroir
1 citron
8 framboises fraîches
Préparation
Porter à ébullition l’eau et y faire infuser le thé 5 minutes à couvert. Filtrer, ajouter la gelée de sapin et mélanger. Une fois refroidie ajouter l’eau de rose, le citron coupé en rondelles.
Pour le service
Givrer les verres en trempant légèrement les rebords dans le coulis de sureau puis dans du sucre granulé. Ajouter l’eau gazeuse dans l’infusion et servir dans les verres, verser délicatement un peu de coulis de sureau et laisser reposer une minute pour qu’il se dépose dans le fond, ajouter un glaçon. Enfiler de tranches de citrons en alternance avec des framboises fraîches sur un pique à cocktail, et déposer quelques pétales de rose séchés ou frais selon la saison.
À savoir : on peut ajuster le piquant de ce cocktail avec un peu de jus de gingembre.

Recettes

Liqueur de rose
Ingrédients
250 ml (1 tasse) d’eau distillée (en vente dans les pharmacies)
250 ml (1 tasse) d’alcool de fruit ou de vodka
250 ml (1 tasse) de pétales de roses sauvages
250 ml (1 tasse) de sucre

Préparation
Utiliser des pétales de roses parfumées et non traitées. Les roses sauvages que l’on trouve dans la nature conviennent parfaitement bien.
Ôter la partie dure des pétales et les disposer en couches dans un bocal, y verser l’alcool, fermer hermétiquement le bocal et le ranger à l’abri de la lumière.

Huit jours plus tard, filtrer l’infusion en pressant les pétales pour en expurger le jus. Préparer un sirop en portant à ébullition l’eau distillée et le sucre le laisser refroidir et l’ajouter à l’alcool parfumé à la rose.
Verser dans une bouteille, bien fermer et conserver à l’abri de la lumière.
La liqueur est prête à consommer.
A noter : selon les goûts on augmenter ou diminuer la quantité de sucre dans la liqueur. L’eau distillée permet d’obtenir une liqueur plus translucide car elle est exempte de minéraux qui risquent de troubler l’alcool.

Coulis de sureau

Ingrédients

450 g (1 lb) de baies de sureau noires, bien mûres
100 g (1/2 tasse) de sucre granulé
Le jus d’un citron

Préparation
Porter à ébullition les baies avec le sucre laisser frémir deux minutes, filtrer et ajouter le jus de citron. Mettre en bouteille, fermer et conserver au réfrigérateur

Gelée de sapin

Faire infuser une poignée de bourgeons frais de sapin dans 250 ml (1 tasse) d’eau bouillante, filtrer, ajouter autant de sucre que de liquide et faire bouillir le tout pendant 45 minutes, mettre en pots et garder au réfrigérateur.

Publié par Laisser un commentaire

L’herbier gourmand: Le kir provençal (recette de cocktail)

dsc_0003Le kir provençal
Pour 8 personnes
Infusion

500 ml (2 tasses) d’eau de source
7 branches de thym frais
30 fleurs de pissenlits
1 petit piment fort rouge
1 petit piment fort vert
500 ml d’eau gazeuse
1 citron

Préparation

La veille
Porter l’eau à ébullition et y faire infuser 4 branches de thym et 15 fleurs de pissenlits 5 minutes à couvert.
Dans une carafe déposer les piments entiers bien essuyés, le citron coupé en rondelles, les 15 autres fleurs de pissenlit, les 3 dernières branches de thym et y ajouter l’infusion filtrée. Fermer et laisser reposer toute la nuit.

Le sirop de lavande

Porter à ébullition 500 ml (2 tasses) d’eau bouillante, y faire infuser 4 cuillerées à soupe de graines de lavande sèches 10 minutes à couvert.
Ajouter 450 g (1 lb) de sucre granulé porter à nouveau à ébullition et laisser frémir 5 minutes à découvert. Laisser refroidir et verser dans une bouteille. On peut ou non filtrer pour ôter les graines de lavande.
Fermer hermétiquement la bouteille et réserver au frais.

Pour le service

Givrer les verres en trempant légèrement les rebords dans le sirop de lavande puis dans du sucre granulé.
Ajouter l’eau gazeuse dans l’infusion et servir dans les verres, verser délicatement un peu de sirop de lavande et laisser reposer une minute pour qu’il se dépose dans le fond, ajouter un glaçon, une tige de lavande et une cerise. Prévoir un petit bâtonnet pour mélanger le sirop avec l’infusion avant de déguster.

À savoir : on peut ajuster le piquant de ce cocktail avec du tabasco. Si on en possède ajouter quelques pistils de safran espagnol à l’infusion. On peut aussi alcooliser légèrement l’infusion avec du rhum blanc ajouté en même temps que l’eau gazeuse.