Posted on Laisser un commentaire

Un monde étrange

Qui mange qui ?

Étrange monde animal : des petits qui mangent des gros, des qui l’aiment fraîche et d’autres qui la préfèrent avariée… la viande de l’autre, tant convoitée !

Pour débuter cette chronique, quelques petites histoires de la chaîne alimentaire. Je vous présente l’affreux Jojo de service, celui dont le nom seul fait déjà frissonner.

 

Le piranha… gare au cannibale!

 

Pourtant, sa réputation de poisson dangereux – entretenue par les vendeurs d’animaux exotiques et les réalisateurs de films d’horreur – est franchement exagérée.

piranha peche

D’accord, il mordille un peu quand on l’enquiquine dans son aquarium ; mais imaginez qu’on vous enferme, pour la vie, dans une pièce de trois mètres carrés, vous finirez sûrement par mordre aussi.

Dans son habitat naturel, il est en général de bien meilleure humeur ; de plus, comme la plupart des animaux, il s’enfuit très vite à l’approche de l’homme.

Depuis 1870, les seules attaques répertoriées se situent au Brésil (lors de sa guerre avec le Paraguay). Des soldats ensanglantés auraient essayé de franchir le Rio Paraguay, se faisant croquer comme des biscuits à apéritif.

Il faut dire que le sang l’attire particulièrement, c’est comme pour le gourmand à qui l’on met une belle tarte aux pommes et à la cannelle qui vient juste de sortir du four sous le nez.

De toute façon le piranha est avant tout un charognard. Il se nourrit d’animaux morts qui dérivent au fil de l’eau ; ce n’est pas une raison pour le tenter, même si vous êtes bien vivant et allez lui nager sous les moustaches, surtout si vous avez… une bonne odeur de tarte aux pommes !

pirenha dentIl peut devenir cannibale, mais seulement dans les situations d’urgence :  quand il n’a rien d’autre à se mettre sous la dent ou si l’un de ses congénères traîne à l’arrière du banc. Le piranha, un peu parano de nature, pourrait le soupçonner de mijoter un mauvais coup et le dévorer aussi sec, à titre préventif, bien sûr.

Si un piranha vous croque par inadvertance, consolez-vous, tôt ou tard, vous serez vengé par un caïman ou un héron de passage qui le passera à la casserole. Et toc, bien fait !

 

Si vous voulez tout savoir sur cet étrange poisson, un site très bien conçu est à votre disposition : http://www.piranhas-fr.net/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.