Publié par Laisser un commentaire

Une serre dans sa cour: c’est possible et facile!

Contrairement à ce que plusieurs pensent, posséder une serre dans sa cour, c’est possible et ce n’est pas nécessairement dispendieux. Que ce soit pour faire vos semis ou encore prolonger la belle saison, la culture abritée offre une foule de possibilités au jardinier amateur.  La culture en serre permet aussi de réaliser des cultures qui ne seraient pas possibles sous les conditions climatiques du Québec et permet, en plus, de s’adonner au jardinage en toute saison.

 

Étapes préliminaires à ne pas négliger

Avant de vous lancer dans l’aventure de la culture abritée, prenez le temps d’effectuer une bonne réflexion sur vos besoins, car il est facile de s’emballer et de se retrouver avec un projet démesuré.

Afin d’assurer le succès de votre projet, il est essentiel de faire une bonne planification. Vous devrez déterminer l’espace disponible, le budget que vous allouez à l’activité et le temps que vous consacrerez au suivi de vos cultures. Il est aussi important de consulter votre municipalité afin de vérifier la réglementation en vigueur et de demander les permis nécessaires, s’il y a lieu.

 

Une question de dimension

Après avoir établi vos besoins présents et futurs, vous devrez déterminer la dimension de la serre. Cette dernière déterminera indirectement la quantité de plantes que vous désirez cultiver. Lors de la planification de la dimension de la serre, n’oubliez pas, non seulement de déterminer la dimension en termes de superficie au sol, mais aussi en terme de hauteur. De grosses plantes tropicales nécessitent une serre plus haute que des semis de fleurs annuelles.

 

Les matériaux

Il existe plusieurs formes de serres. Le choix de la forme déterminera bien plus que l’apparence de la serre. La forme choisie influencera le choix de la structure et le recouvrement de la serre. On retrouve plusieurs matériaux de recouvrement et de structure sur le marché. Le métal (aluminium, acier et acier galvanisé) et le bois sont les principaux matériaux utilisés pour la structure. Comme recouvrement, le choix est plus varié : on retrouve le verre, le polyéthylène, le polycarbonate, la fibre de verre et l’acrylique. On peut utiliser ces matériaux en simple ou double épaisseur. L’utilisation de deux épaisseurs ou plus de recouvrement permettra d’obtenir, un peu à l’image des fenêtres thermos d’une maison, un coefficient d’isolation qui facilitera le maintien d’une température plus élevée dans la serre. Le choix des fondations sera lui aussi influencé par le choix du recouvrement. Il est nécessaire de faire une fondation plus robuste pour une serre recouverte de verre que pour une serre recouverte de polyéthylène. Le moindre mouvement d’une fondation d’une serre de verre suffirait à l’endommager, contrairement à une serre recouverte par un film polyéthylène qui peut résister à de légers mouvements des fondations.

 

Qu’en est-il du climat intérieur?

Souvent négligé par les jardiniers amateurs, le contrôle du climat dans la serre est un facteur de réussite ou d’échec très important. Une serre nécessite au minimum un système de ventilation mécanique ou naturelle et un système de chauffage (gaz, huile, électricité, etc.) lorsque vous cultivez en saison froide. L’effet de serre, qui affecte depuis plusieurs années notre climat et qui réchauffe la température, n’est pas différent de ce qui se produit dans une serre domestique l’été. La température peut facilement s’élever à plus de 40 degrés Celsius à l’intérieur en été si l,on ne prend pas les précautions nécessaires (ventilation, toile ombrageante, etc.). Afin de contrôler les divers équipements tels que le système de chauffage ou de ventilation, il est possible d’utiliser  des systèmes de contrôle manuel ou automatique, comme un thermostat ou une minuterie.

 

Design d’intérieur pour jardinier

Pour terminer l’aménagement de votre serre, selon l’espace disponible, vous pouvez procéder à l’installation de support de culture, tel des tables, un espace de rangement ainsi que d’empotage. N’oubliez pas de prévoir une source d’approvisionnement en eau pour l’arrosage des plantes.

 

Combien ça coûte?

Il existe des serres domestiques pour tous les besoins et budgets. Il faut prévoir un budget de base d’environ 500$ pour une serre de qualité « standard » (Abris Harnois) et de petite dimension contre environ 2000$ pour un modèle haut de gamme d’une dimension équivalente (Cross Country Greenhouse). Le choix dépendra du résultat de votre réflexion lors de l’étape préliminaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.